Alimentation, déplacements comment s’y retrouver ?

le

« Depuis janvier, j’ai pris plus d’avions que de trains ». C’est un peu mon quotidien. Avoir un agenda hyper-organisé, prévoir mes déplacements, prendre mes billets, réserver des hôtels ou des Airbnb. Faire beaucoup de déplacements n’est pas une excuse pour avoir une mauvaise alimentation. Il est facile d’arriver à 22h dans une ville, foncer au premier fast food sur son chemin. Mais il existe quelques petits trucs pour éviter cela.

Avant le départ

A chaque fois que je fais ma valise, je prévois toujours un petit sachet de fruits secs ou fruits à coques. Le snack parfait en cas de petite fringale, et pour éviter de craquer sur une poche de M&M’s à l’aéroport… (il m’arrive de craquer quand même). Mes départs se font souvent en fin de journée, et mon arrivée tard (voir très tard), le soir.

La solution de facilité : avoir l’application MacDo, et checker le fastfood le plus proche pour s’enfiler un bon BigMac (ou triplecheese) !
La solution si je prends le train : dans ce cas là, je me prépare un petit tupperware (un petite salade), que je peux manger froide en arrivant à destination. Pratique et économique !
La solution si je prends l’avion : un peu plus « touchy » si je prends l’avion. Certaines compagnies sont super retissantes au tupperware dans le bagage à main. Dans ces cas là, je prends un sachet de riz tout prêt qu’il faudra simplement faire réchauffer, un fruit, et si possible un paquet de barres protéinées (il y en a de très bonnes, pas trop cher, et qui ne respire pas la MUSCUUUU). Facile à emporter et à glisser dans sa valise.

« Ouai mais moi je suis à l’hôtel, je ne peux pas faire réchauffer mon riz« . Il faut savoir que beaucoup d’hôtels ont des micro-ondes à disposition (notamment dans les salles de petit-déjeuner), avec votre plus beau sourire et un « s’il vous plait », vous pourrez faire réchauffer votre riz sans problèmes.

Sur place

La technologie c’est pas mal quand même. Ça permet de géolocaliser les supermarchés autour de vous, ou mieux encore, de commander des plats sains et équilibrés (ADIEU les applications de livraison de pizzas).
Pour avoir passé des années à bouger à travers la France, avoir vu beaucoup de villes différentes, croyez-moi, on se lasse très vite des pizzas / burgers / kebabs. Il faut que ça reste un plaisir, donc rare !

Vous attendez quoi ?

J’entends déjà les répliques du genre « c’est contraignant », « je n’ai pas le temps ».
Préparer une salade = 5 minutes montre en main ( salade / tomates / fêta / maïs / concombre).
Commander une pizza = 1 minute pour commander, attendre 10 minutes, aller la chercher (ou se faire livrer) 10 minutes. Total : 21 minutes !
Vous n’avez pas le temps ?

 

Et maintenant, vous attendez quoi pour mieux manger ?