Et si on courait un marathon ensemble ?

le

« Tu ne parles que de course à pied en ce moment, tu as changé Pierre… ».
Oui, bon, d’accord, promis je passe à un autre sujet bientôt ! Mais cette fois, ça vaut vraiment le coup… VRAIMENT !

Préparation de mon premier marathon

Comme vous avez peut être pu le lire dans l’article précédent, je me prépare à courir mon tout premier marathon le lundi 8 mai. Le décompte est lancé, et je dois avouer qu’en ce moment, beaucoup de sentiments se mélangent : Excitation, Stress, Appréhension, …
Mais avant tout, je dois me préparer. Courir un marathon ne se fait pas « comme ça », ou du moins j’en doute. Oui, c’est mon tout premier marathon, je ne sais pas encore si je vais le terminer (croisons les doigts un peu quand même), je ne suis pas expert dans le domaine non plus, mais si quelqu’un me dit « Ouai j’ai fait un marathon comme ça de bon matin, dès le réveil, un lendemain de cuite », soit c’est du foutage de gueule, soit c’est du foutage de gueule (rayez la mention inutile).

BREF, ma préparation est avant tout physique et matérielle. Physique par la succession d’entrainements divers et variés : course, vélo, renforcement, cardio, étirements. Matérielle par l’achat de la bonne paire de chaussures (pour ma part, je pars sur des Veets Inside 1.0, made in France tout ça tout ça ;-)), mais aussi différents tests de barres énergétiques, de gels, de porte-gourdes, etc. C’est un peu de logistique quand même (surtout pour un débutant).

La route du Louvre 2017

Je pars donc sur les 42km de La Route Du Louvre 2017FINIR ce marathon est mon objectif, mais le finir pour une cause qui me tient à coeur est mon leitmotiv. L’inscription à ce marathon a été une succession de rencontres et d’opportunités, mais ce qu’il faut retenir c’est que je vais courir pour la bonne cause.

J’ai décidé de faire cette course au profit de l’Institut Pasteur de Lille qui fait un travail de titan sur la recherche pour vivre mieux, plus longtemps, et surtout vivre en bonne santé.

Marathon de la Route du Louvre 2017
Il y a donc une petite page de dons ouverte pour ce projet. Personnellement, cela ne m’apporte rien à part courir pour un but, et courir pour quelque chose qui me touche au plus profond de moi pour des raisons qui me sont propres.
Je dis toujours, qu’il est facile de dépenser 10 euros au McDo plutôt que donner 10 euros pour une bonne cause. Mais si vous choisissez le don, plutôt que le McDo, vous sauvez un peu votre vie, mais vous pouvez aussi sauver des centaines voir milliers d’autres vies.

Puis si vous faites un don, c’est un peu comme si on courrait ensemble au final !

Les dons, c’est par ici !! 

Alors ? C’est parti ? On se retrouve sur la ligne de départ ?